SOCIETE / Des fumigènes à la place des pétards

     SOCIETE / Des fumigènes à la place des pétards

    Les Togolais ont été plus ingénieux. Ils ont allumé en cette soirée de Noël des fumigènes et des feux d’artifice multicolores, et moins bruyants en lieu et place des pétards réguliers dont l’utilisation a été prohibé par le ministre de la sécurité Yark Damehame. Une ingéniosité que salue Sylvie, une commerçante de pétards à Adakpamé :

    « Nous savons que le ministre a interdit la vente des pétards,  mais moi par exemple, j’ai acheté mes produits avant ce communiqué. Si les gens viennent acheter, je leur conseille d’acheter des artifices lumineux à couleurs qui ne font pas de bruit ou presque pas. Le seul petit problème, c’est que ces artifices coutent un peu plus cher que les pétards habituels.«

    En rappel, le 21 décembre dernier, le ministre de la sécurité Yark Damehame  a rigoureusement interdit l’usage et la commercialisation des pétards assourdissants  sur toute l’étendue du territoire national en ces périodes de fêtes. Une décision prise pour éviter de « troubler la tranquillité et la quiétude des populations ».

    kalbesh

    Poste connexe